VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 25 Aoû 2019 à 10h48

Le principe est simple : nous partons de 100, et l'objectif est d'atteindre 0. Chaque post diminue ce total, donc aidez-moi à atteindre 0 !
Attention, le double post est interdit : vous devez attendre qu'un autre membre poste après vous pour pouvoir participer à nouveau.

Panthéon des gagnants :
- Fraisy (28 Novembre 2019)
- JuNae (13 décembre 2019)

Les gagnants remporteront ce petit badge !

Page :
VIP depuis le 06/03/2020
Lawrage le 15 Déc 2019 à 17h51

80
Il fait comme il peut, c'est pas toujours évident d'être engagé dans l'écologie haha

"Il était une fois, un sultan qui vivait entouré de son harem aux 85 femmes. Il possédait également 84 eunuques pour garder son harem. Mais parmi ces serviteurs, une grande rancoeur couvait face à ce sultan autoritaire et injuste.
En effet, il avait pour habitude de faire exécuter 83 des habitants de son royaume quotidiennement. On le surnommait Le Boucher jusque dans les plus lointaines des contrées... Sa réputation parvint aux oreilles de notre héros, habitant la contrée voisine située à 82km. Il était déterminé à destituer ce tyran et entama donc son voyage en direction du palais...
Court voyage mais semé d'embûches, puisqu'à mi-chemin il tomba entre les griffes du célèbre gang des 81, un célèbre ramassis de voleurs sans foi ni loi qui profitaient des innocents voyageurs qui osaient s'aventurer par là. Cependant, notre héro avait été entraîné depuis don plus jeune âge à ce genre de situation. Il ne lui suffit que de 80 secondes pour venir à bout de ces truands. "

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 15 Déc 2019 à 18h31

79
Moins d'une seconde par truand, ça c'est de l'efficacité *^*

"Il était une fois, un sultan qui vivait entouré de son harem aux 85 femmes. Il possédait également 84 eunuques pour garder son harem. Mais parmi ces serviteurs, une grande rancoeur couvait face à ce sultan autoritaire et injuste.
En effet, il avait pour habitude de faire exécuter 83 des habitants de son royaume quotidiennement. On le surnommait Le Boucher jusque dans les plus lointaines des contrées... Sa réputation parvint aux oreilles de notre héros, habitant la contrée voisine située à 82km. Il était déterminé à destituer ce tyran et entama donc son voyage en direction du palais...
Court voyage mais semé d'embûches, puisqu'à mi-chemin il tomba entre les griffes du célèbre gang des 81, un célèbre ramassis de voleurs sans foi ni loi qui profitaient des innocents voyageurs qui osaient s'aventurer par là. Cependant, notre héro avait été entraîné depuis don plus jeune âge à ce genre de situation. Il ne lui suffit que de 80 secondes pour venir à bout de ces truands. Il en profita pour ramasser les 79 pièces d'or que les brigands, dans leur fuite éperdue, avaient laissées au camp : on n'est jamais trop prudent ! Et muni de ce pactole, il arriva rapidement devant les portes de la ville du sultan..."

VIP depuis le 06/03/2020
Lawrage le 15 Déc 2019 à 18h55

78
C'est un héro après tout ~

"Il était une fois, un sultan qui vivait entouré de son harem aux 85 femmes. Il possédait également 84 eunuques pour garder son harem. Mais parmi ces serviteurs, une grande rancoeur couvait face à ce sultan autoritaire et injuste.
En effet, il avait pour habitude de faire exécuter 83 des habitants de son royaume quotidiennement. On le surnommait Le Boucher jusque dans les plus lointaines des contrées... Sa réputation parvint aux oreilles de notre héros, habitant la contrée voisine située à 82km. Il était déterminé à destituer ce tyran et entama donc son voyage en direction du palais...
Court voyage mais semé d'embûches, puisqu'à mi-chemin il tomba entre les griffes du célèbre gang des 81, un célèbre ramassis de voleurs sans foi ni loi qui profitaient des innocents voyageurs qui osaient s'aventurer par là. Cependant, notre héro avait été entraîné depuis don plus jeune âge à ce genre de situation. Il ne lui suffit que de 80 secondes pour venir à bout de ces truands. Il en profita pour ramasser les 79 pièces d'or que les brigands, dans leur fuite éperdue, avaient laissées au camp : on n'est jamais trop prudent ! Et muni de ce pactole, il arriva rapidement devant les portes de la ville du sultan.
Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il."

Nwaz le 15 Déc 2019 à 20h29

77 n.n

"Il était une fois, un sultan qui vivait entouré de son harem aux 85 femmes. Il possédait également 84 eunuques pour garder son harem. Mais parmi ces serviteurs, une grande rancoeur couvait face à ce sultan autoritaire et injuste.
En effet, il avait pour habitude de faire exécuter 83 des habitants de son royaume quotidiennement. On le surnommait Le Boucher jusque dans les plus lointaines des contrées... Sa réputation parvint aux oreilles de notre héros, habitant la contrée voisine située à 82km. Il était déterminé à destituer ce tyran et entama donc son voyage en direction du palais...
Court voyage mais semé d'embûches, puisqu'à mi-chemin il tomba entre les griffes du célèbre gang des 81, un célèbre ramassis de voleurs sans foi ni loi qui profitaient des innocents voyageurs qui osaient s'aventurer par là. Cependant, notre héro avait été entraîné depuis don plus jeune âge à ce genre de situation. Il ne lui suffit que de 80 secondes pour venir à bout de ces truands. Il en profita pour ramasser les 79 pièces d'or que les brigands, dans leur fuite éperdue, avaient laissées au camp : on n'est jamais trop prudent ! Et muni de ce pactole, il arriva rapidement devant les portes de la ville du sultan.
Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il.
Le garde était un grand gaillard brun avec exactement 77 poils sur le menton (sisi il a compté), ce qui formait une touffe plus communément appelée barbe. Le héros sans se laisser impressionner se présenta fièrement au garde : ..."

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 15 Déc 2019 à 21h06

76

"Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il.
Le garde était un grand gaillard brun avec exactement 77 poils sur le menton (sisi il a compté), ce qui formait une touffe plus communément appelée barbe. Le héros sans se laisser impressionner se présenta fièrement au garde :
- Je suis venu défier le sultan, dont la cruauté dépasse les bornes !
Le garde ricana.
- Et crois-tu, mon garçon, que personne avant toi n'a essayé ? Mais avant d'affronter le sultan, tu devras affronter ses 76 légions qui t'étriperont avant même que tu aies aperçu les murs du palais du sultan !"

VIP depuis le 06/03/2020
Lawrage le 16 Déc 2019 à 18h40

75
"Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il.
Le garde était un grand gaillard brun avec exactement 77 poils sur le menton (sisi il a compté), ce qui formait une touffe plus communément appelée barbe. Le héros sans se laisser impressionner se présenta fièrement au garde :
- Je suis venu défier le sultan, dont la cruauté dépasse les bornes !
Le garde ricana.
- Et crois-tu, mon garçon, que personne avant toi n'a essayé ? Mais avant d'affronter le sultan, tu devras affronter ses 76 légions qui t'étriperont avant même que tu aies aperçu les murs du palais du sultan !
Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ?
"

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 16 Déc 2019 à 19h23

74

"Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il.
Le garde était un grand gaillard brun avec exactement 77 poils sur le menton (sisi il a compté), ce qui formait une touffe plus communément appelée barbe. Le héros sans se laisser impressionner se présenta fièrement au garde :
- Je suis venu défier le sultan, dont la cruauté dépasse les bornes !
Le garde ricana.
- Et crois-tu, mon garçon, que personne avant toi n'a essayé ? Mais avant d'affronter le sultan, tu devras affronter ses 76 légions qui t'étriperont avant même que tu aies aperçu les murs du palais du sultan !
Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée..."

Nwaz le 17 Déc 2019 à 16h54

73 héhé

"Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il.
Le garde était un grand gaillard brun avec exactement 77 poils sur le menton (sisi il a compté), ce qui formait une touffe plus communément appelée barbe. Le héros sans se laisser impressionner se présenta fièrement au garde :
- Je suis venu défier le sultan, dont la cruauté dépasse les bornes !
Le garde ricana.
- Et crois-tu, mon garçon, que personne avant toi n'a essayé ? Mais avant d'affronter le sultan, tu devras affronter ses 76 légions qui t'étriperont avant même que tu aies aperçu les murs du palais du sultan !
Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche..."

(73 poches ... quand moi je voudrais qu'il y en ait ne serait-ce qu'une sur mes jeans :'c )

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 17 Déc 2019 à 17h27

72

Les poches des pantalons féminins c'est vraiment l'arnaque. Il n'y en a pas sur 95% des pantalons, et les 5% restants ont des poches tellement petites qu'on peut y ranger une pièce de 5 centimes (et encore), c'est d'une utilité rare... (l'absence de poches dans les pantalons m'agace 8D)

"Il toqua 78 avant qu'un garde daigne entrebâiller la porte.
- Qui va là ? gronda-t-il.
Le garde était un grand gaillard brun avec exactement 77 poils sur le menton (sisi il a compté), ce qui formait une touffe plus communément appelée barbe. Le héros sans se laisser impressionner se présenta fièrement au garde :
- Je suis venu défier le sultan, dont la cruauté dépasse les bornes !
Le garde ricana.
- Et crois-tu, mon garçon, que personne avant toi n'a essayé ? Mais avant d'affronter le sultan, tu devras affronter ses 76 légions qui t'étriperont avant même que tu aies aperçu les murs du palais du sultan !
Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche...
Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!"

Nwaz le 18 Déc 2019 à 09h29

Celui là est un peu technique mdr 71
____

Le garde ricana.
- Et crois-tu, mon garçon, que personne avant toi n'a essayé ? Mais avant d'affronter le sultan, tu devras affronter ses 76 légions qui t'étriperont avant même que tu aies aperçu les murs du palais du sultan !
Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche...
Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!
Pas de réponse, le héros agacé et qui s'était renseigné reformula sa menace :
- Sois sans tes onze dents, sultan!
qui signifiait strictement la même chose mais qui avait le bon goût de piquer l'amour propre du sultan, proie à la perte de ses dents depuis peu. ..."

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 18 Déc 2019 à 09h54

70
Oh oui, des jeux de mots 8D

____

Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche...
Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!
Pas de réponse, le héros agacé et qui s'était renseigné reformula sa menace :
- Sois sans tes onze dents sultan!
qui signifiait strictement la même chose mais qui avait le bon goût de piquer l'amour propre du sultan, proie à la perte de ses dents depuis peu.
Les gamins s'esclaffèrent devant un tel bon mot, et rapidement, la rumeur qu'un brave jeune homme avait insulté le sultan fit le tour de la ville. Le sultan, vert de rage, décida de répondre le jour même au défi de cet impertinent ! Mais comme il vaut toujours mieux assurer ses arrières, il ordonna à 70 snipers de se poster sur les toits de la ville, au cas où l'issue du combat lui serait défavorable...

Nwaz le 18 Déc 2019 à 22h25

Quel lâche ce sultan !! 69

Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche...
Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!
Pas de réponse, le héros agacé et qui s'était renseigné reformula sa menace :
- Sois sans tes onze dents, sultan!
qui signifiait strictement la même chose mais qui avait le bon goût de piquer l'amour propre du sultan, proie à la perte de ses dents depuis peu.
Les gamins s'esclaffèrent devant un tel bon mot, et rapidement, la rumeur qu'un brave jeune homme avait insulté le sultan fit le tour de la ville. Le sultan, vert de rage, décida de répondre le jour même au défi de cet impertinent ! Mais comme il vaut toujours mieux assurer ses arrières, il ordonna à 70 snipers de se poster sur les toits de la ville, au cas où l'issue du combat lui serait défavorable. Pour répondre à sa provocation, le sultan, à présent sûr de lui, fit hisser une banderole de 69 mètres de longueur à travers la ville, la banderole indiquant l'heure et l'endroit du duel : ... "

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 19 Déc 2019 à 10h29

68
Ouais, c'est un sale type !

"Le héro ne se laissa pas impressionner. Il avait eut vent d'une rumeur qui disait que l'ego du sultan dépassait 75 mille fois celle d'un homme normal. Une idée germa en lui.
- Le sultan a-t-il si peur de moi, qu'il en est contraint à se cacher derrière 76 légions ? Je vais lui proposer un duel qu'il ne pourra pas refuser sous peine de se ridiculiser !
Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche...
Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!
Pas de réponse, le héros agacé et qui s'était renseigné reformula sa menace :
- Sois sans tes onze dents, sultan!
qui signifiait strictement la même chose mais qui avait le bon goût de piquer l'amour propre du sultan, proie à la perte de ses dents depuis peu.
Les gamins s'esclaffèrent devant un tel bon mot, et rapidement, la rumeur qu'un brave jeune homme avait insulté le sultan fit le tour de la ville. Le sultan, vert de rage, décida de répondre le jour même au défi de cet impertinent ! Mais comme il vaut toujours mieux assurer ses arrières, il ordonna à 70 snipers de se poster sur les toits de la ville, au cas où l'issue du combat lui serait défavorable. Pour répondre à sa provocation, le sultan, à présent sûr de lui, fit hisser une banderole de 69 mètres de longueur à travers la ville, la banderole indiquant l'heure et l'endroit du duel :
- Demain, aux douze coups de midi, ton sang impur inondera les 68 pavés de la place centrale !
Et il alla se coucher, sûr et certain de sa victoire le lendemain..."

Nwaz le 19 Déc 2019 à 19h31

Et franchement moi je l'aime bien cette petite histoire xD
67

"Et aussitôt dit, aussitôt fait ; notre héros se mit à aiguiser ses 74 couteaux en prévision de la soirée qui s'annonçait des plus mouvementée. Une fois terminé il rangea 73 couteaux dans les poches de sa veste et plaça le dernier sous sa chaussure gauche...
Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!
Pas de réponse, le héros agacé et qui s'était renseigné reformula sa menace :
- Sois sans tes onze dents, sultan!
qui signifiait strictement la même chose mais qui avait le bon goût de piquer l'amour propre du sultan, proie à la perte de ses dents depuis peu.
Les gamins s'esclaffèrent devant un tel bon mot, et rapidement, la rumeur qu'un brave jeune homme avait insulté le sultan fit le tour de la ville. Le sultan, vert de rage, décida de répondre le jour même au défi de cet impertinent ! Mais comme il vaut toujours mieux assurer ses arrières, il ordonna à 70 snipers de se poster sur les toits de la ville, au cas où l'issue du combat lui serait défavorable. Pour répondre à sa provocation, le sultan, à présent sûr de lui, fit hisser une banderole de 69 mètres de longueur à travers la ville, la banderole indiquant l'heure et l'endroit du duel :
- Demain, aux douze coups de midi, ton sang impur inondera les 68 pavés de la place centrale !
Et il alla se coucher, sûr et certain de sa victoire le lendemain.
Le héros n'était pas le seul à vouloir renverser le sultan: un groupe de 67 habitants s'était rassemblé et tentait d'en apprendre plus sur ce mystérieux étranger venu défier le sultan. Il parlait même de le prendre comme meneur, lui qui avait osé se rebeller ! ... "

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 20 Déc 2019 à 09h40

66
Oui, il faudra qu'on l'affiche quelque part quand elle sera terminée, elle est très chouette xD

"Ainsi apprêté, il gagna la place centrale de la ville d'un pas résolu. Là, devant 72 gamins étonnés faisant l'école buissonnière, il hurla de toute la force de ses poumons :
- Je te défie, sultan !!
Pas de réponse, le héros agacé et qui s'était renseigné reformula sa menace :
- Sois sans tes onze dents, sultan!
qui signifiait strictement la même chose mais qui avait le bon goût de piquer l'amour propre du sultan, proie à la perte de ses dents depuis peu.
Les gamins s'esclaffèrent devant un tel bon mot, et rapidement, la rumeur qu'un brave jeune homme avait insulté le sultan fit le tour de la ville. Le sultan, vert de rage, décida de répondre le jour même au défi de cet impertinent ! Mais comme il vaut toujours mieux assurer ses arrières, il ordonna à 70 snipers de se poster sur les toits de la ville, au cas où l'issue du combat lui serait défavorable. Pour répondre à sa provocation, le sultan, à présent sûr de lui, fit hisser une banderole de 69 mètres de longueur à travers la ville, la banderole indiquant l'heure et l'endroit du duel :
- Demain, aux douze coups de midi, ton sang impur inondera les 68 pavés de la place centrale !
Et il alla se coucher, sûr et certain de sa victoire le lendemain.
Le héros n'était pas le seul à vouloir renverser le sultan: un groupe de 67 habitants s'était rassemblé et tentait d'en apprendre plus sur ce mystérieux étranger venu défier le sultan. Il parlait même de le prendre comme meneur, lui qui avait osé se rebeller ! Ces habitants ayant eu vent de la duplicité du sultan, allèrent trouver notre héros et lui firent part de leur plan :
- Au lieu d'affronter directement le sultan, ce qui causera votre mort certaine, il faut lui tendre un piège ! Passez par les égouts, de là un passage secret vous mènera directement au 66ème étage du palais, juste sous la chambre du sultan !"

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 04 Fév 2020 à 09h28

65

Je n'ai pas d'idées pour la suite de l'histoire mais je remonte quand même, si quelqu'un a plus d'imagination que moi :D

VIP depuis le 14/03/2020
Zukki le 10 Fév 2020 à 14h43

64

Je n'ai pas d'idée non plus désolé ><

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 10 Fév 2020 à 14h48

63
Descendons un petit peu, on avancera l'histoire plus tard :')

VIP depuis le 06/03/2020
Lawrage le 10 Fév 2020 à 16h19

62, je vais me creuser les méninges pour trouver une fin digne de ce nom au sultan

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 10 Fév 2020 à 17h24

61
Oh oui une fin affreuse !

Nwaz le 10 Fév 2020 à 21h04

60
Oula oui un autre jour x'D...

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 10 Fév 2020 à 21h20

59
Petit sursis pour le sultan le temps qu'on trouve comment le terminer xD (je propose qu'on le lance dans une mare aux crocodiles !)

Nwaz le 10 Fév 2020 à 21h30

58
Ah c'est vrai qu'on en est pas encore débarassés :')

VIP depuis le 06/03/2020
Galad-El le 11 Fév 2020 à 09h15

57
C'est qu'une fin pareille ça se planifie à l'avance :D

Nwaz le 12 Fév 2020 à 09h33

56
c'est vrai que c'est une oeuvre mûrement réfléchie jusque là :'))

Page :

Vous devez être inscrit et connecté pour pouvoir poster un commentaire.